ouvronslesfrontieres

Traductions français /espagnol / langue des signes : activisme, désobéissance civile, féminismes, Queer, éducation, décroissance etc. / Traducciones español / francés / lengua de signos : activismo, desobediencia civil, feminismos, Queer, decrecimiento, educación etc.

Entre la “Famille Bélier” et “J´avancerai vers toi avec les yeux d´un Sourd”, il y a un monde…le Monde des Sourds!

imagesJ´ai enfin vu la fameuse famille Bélier, étant donné qu´il a aussi son succès en Espagne, je ne peux donc pas échapper aux questions de mon entourage qui me demande si c´est représentatif de la vie d´une enfant de parents de sourds. Il est claire que l´objectif du film n´est pas de donner à voir le monde des sourds et la culture sourde, il s´agit plus d´un détail du pitch qui permet d´alimenter une trame générale: être différente de sa propre famille, s´émanciper, choisir sa voie… Cela pourrait être intéressant si cela ne reposait pas sur des stéréotypes faciles et des oppositions absurdes. Le fait que l´adolescente soit chanteuse et que ses parents soient sourds semble incarner une tension évidente alors qu´elle est complètement transposée du regard ignorant entendant, comme si quand on est sourd, on est sourd au monde, comme si les sourds ne vivaient pas dans un monde aussi entendant dans lequel ils sont sommés de s´intégrer et surtout en réalité s´assimiler. Voilà, ce film c´est ça, une caricature de la vie des sourds vue par des entendants plein de bons sentiments qui viennent de découvrir les sourds et la langue des signes et qui pensent qu´on traduit comme des machines sans comprendre et sans anticiper (donc qu´on transcode et que la langue des signes n´est pas vraiment une langue) comme dans la scène chez le gynécologue où la jeune fille traduit pour ses parents et ne se rend compte des commentaires salaces de son père qu´après les avoir traduits (cette scène est par ailleurs un feu d´artifice de stigmatisation de classe et de genre en plus du regard “monstrueux” sur la sexualité des sourds…). Que dire des acteurs entendants qui incarnent les parents sourds qui viennent eux pour le coup littéralement de découvrir la langue des signes? Le film a provoqué une grande polémique à sa sortie car une partie de la communauté sourde considère comme un manque de respect pour la langue des signes et la culture sourde le fait de ne pas avoir engagé des comédien-ne-s sourd-e-s (ce qui ne manquent pas!) pour les rôle des parents, en effet en plus des nombreuses maladresses qui les rendent presque inintelligibles sans les sous-titres (apprendre une langue ne s´improvise pas), il est très hypocrite de s´approprier des expériences de vie sans leur donner la place et la parole. Ce procédé a lieu depuis des siècles, quand les hommes jouaient les rôles de femmes, les blancs incarnaient les noirs et il continue aujourd’hui avec les personnes sourdes, les personnes trans etc. Si des personnes sourdes avaient fait la promo du film, cela aurait été l´occasion de donner une visibilité à la réalité des Sourds en France, mais au lieu de ça on a préféré applaudir le privilège entendant et leur grande performance pour jouer des sourds… Au final, on en est presque à se réjouir qu´une idée même erronée des sourds et de la langue des signes soient montrée au grand public, tellement ils sont invisibles.

244052Et puis il y a cet incroyable documentaire actuellement en salle, J´avancerai vers toi avec les yeux d´un Sourd, de Laetitia Carton. Un film très juste et tellement sensible, qui vient nous faire oublier toute cette mascarade et les ficelles du box office de la Famille Bélier.  Ce film hommage à un ami sourd qui s´est donné la mort, nous montre sans le prétendre toute la diversité et la réalité de la communauté sourde. On suit le récit de 10 ans de militance auprès des Sourds qui revendiquent leur droit à exister dans leur différence.  Il retrace l’itinéraire des expériences, des réflexions et des décisions qui amènent à un positionnement critique en tant que sujet exclu, invisible mais qui occupe un lieu depuis lequel raconter. Un lieu qui déplace l’hégémonie des discours des experts de la surdité qui les réduisent à des appareils auditifs déficients et à des organes vocaux défaillants qu’il faut réparer. On y voit des Sourd-e-s  s’exprimer, comprendre, apprendre, travailler, éduquer et vivre pleinement grâce à la langue des signes, et rompre avec le stigmate de la personne déficiente et incapable. Dans les médias on romantise souvent la langue des signes pour son aspect visuel et poétique, mais on oublie qu’il s’agit d’une langue, d’un vecteur de développement et d’appréhension du monde qui s’acquiert depuis l’enfance, et qu’il faut donc encourager son existence, l’enseigner et la transmettre. Même si il y a des évolutions, la langue des signes reste encore synonyme d’échec dans l’éducation des enfants sourds. Elle devient tolérable quand plus aucune autre solution ne peut être envisagée. Elle est alors considérée non pas comme une langue mais comme une aide technique tout au mieux. Au fur et à mesure du documentaire on comprend alors comment l´identité sourde se construit au travers d’un véritable mouvement politique, d’une volonté de transformation de la réalité. La lutte contre le discours médical qui exerce son pouvoir sur les corps en encourageant des pratiques telles que la biotechnologie des implants cochléaires par exemple. On comprend comment le mouvement Sourd revendique la possibilité d´une humanité différente que celle imposée par la norme. La capacité à remettre en question les institutions et même articuler des alternatives telle que l´éducation bilingue que l´on voit à l´écran l´illustre clairement. En nous montrant la réappropriation et la propre perspective des Sourds sur leur Histoire, en transmettant d’autres formes de discours, en créant d’autres subjectivités, ce film participe alors aux enjeux de la résistance Sourde; il nous invite à désobéir, à déconstruire et à réinventer nos corps depuis la multitude, à construire notre propre identité, à ne pas avoir peur et à oser être heureux car c´est ainsi que nous pourrons braver la violence des dispositifs normatifs qui nous oppressent.

Le voilà le monde des Sourds avec toute sa beauté, sa complexité, ses frustrations, ses souffrances et aussi son humour et sa détermination à vivre comme bon il l´entend! ( jeu de mot à deux balles typique des médias quand ils parlent des Sourds :P)

En castellano: http://postdatak.wordpress.com/2016/02/06/de-la-familia-belier-a-javancerai-vers-toi-avec-les-yeux-dun-sourd-hay-un-mundo-el-mundo-sordo/

En LSF: 

 

Advertisements

One comment on “Entre la “Famille Bélier” et “J´avancerai vers toi avec les yeux d´un Sourd”, il y a un monde…le Monde des Sourds!

  1. yurididion
    14 September 2016

    Bonjour,
    Dans ce genre de matière, connaissez-vous l’émission sur France 5 “L’oeil et la main”? Personnellement, je les trouve très bien faite et très instructive. C’est vraiment dommage qu’elles passent si tard dans le programme. Je serais ravi d’avoir votre avis à ce propos.
    Bravo aussi, je trouve que c’est une belle initiative que de mettre l’article en vidéo LSF.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: