ouvronslesfrontieres

Traductions français /espagnol / langue des signes : activisme, désobéissance civile, féminismes, Queer, éducation, décroissance etc. / Traducciones español / francés / lengua de signos : activismo, desobediencia civil, feminismos, Queer, decrecimiento, educación etc.

Pride is protest!

 

The-riot.El sábado 28 de junio pasado salimos a la calle para decir que el orgullo es protesta y decisión, porque ese día recordamos los disturbios de Stonewall en 1969 en Nueva York considerados como el primer ejemplo de lucha LGTB (Lesbianas, Gay, Transexuales, Bisexuales). Lo que parece haber olvidado la cabalgata comercial despolitizada del orgullo que llenara la Gran Vía de Madrid este sábado. Gracias al colectivo Orgullo Madrid 2014 que reúne diferentes personas y colectivos LGTTBI (Lesbianas, Gay, Transexuales, Transgéneros, Bisexuales e Intersexuales) nos encontramos para celebrar el día de la liberación sexual y la disidencia de género mediante un programa de actividades combativas que tendrán lugar durante los meses de junio y julio en Madrid.   Como por ejemplo, un encuentro muy bonito que tuvo lugar en la Fundación 26 de diciembre que intenta conseguir espacios físicos y sociales de libertad y respeto a los mayores LGTB.  En este encuentro una mujer “más mayor”  subrayó la importancia de la memoria colectiva. Nos contó que las personas trans  habían sido invisibilizadas de la lucha por tema de imagen cuando fueron ellas las que se quedaron reivindicando hasta el final en las primeras manifestaciones del Orgullo duramente reprimidas, y eso hay que recordarlo… Porque los cuerpos diversos, mayores, mujeres, trans también son orgullosos, ¡el Orgullo es de todxs!

StonewallRiots-448x300Samedi 28 juin dernier, nous sommes sorti(e)s dans la rue une fois encore pour dire que la marche des fièretés est une protestation et une décision, car ce jour là nous rendons hommage aux émeutes de Stonewall de 1969 à New York considérées comme le premier exemple de lutte LGTB (Lesbiennes, Gay, Transexuel(le)s, Bisexuales).  Ce que semble avoir oublié le défilé commercial et dépolitisé de la gaypride qui remplira la Gran Vía de Madrid samedi prochain. Grâce au collectif Orgullo Madrid 2014 qui réunit diverses personnes et différents collectifs LGTTBI (Lesbiennes, Gay, Transexuel(le)s, Transgenres, Bisexuales ou Intersexuel(le)s) nous nous retrouvons pour célébrer le jour de la libération sexuelle et de la dissidence de genre au travers d´un programme d´acitivités combatives qui auront lieu en ces mois de juin et juillet à Madrid. Comme par exemple cette belle rencontre qui a eu lieu à la “Fondation du 26 décembre” qui lutte pour obtenir des espaces physiques et sociaux de liberté et et de respect pour les personnes âgées LGTB. Lors de cette rencontre, une femme “plus âgée” a souligné l´importance de la mémoire collective. Elle nous raconté que les personnes trans ont été invisibilisées de la lutte pour préserver une image “correct”  du mouvement alors que ce sont elles qui sont restées jusqu`à la fin lors des manifestations durement réprimées, et ça il faut s´en souvenir… Parce que les corps divers, âgés, femmes, trans sont eux aussi fiers!

Traduction du manifeste du collectif OrgulloMadrid2014:

banner_blog_3

Dans ce contexte de politiques liberticides, essor de la transhomophobie, de politiques néolibérales qui marchandisent avec nos vies, nos identités et nos désirs, et de politiques de contrôle et de pathologisation du corps, nous nous souvenons plus que jamais de nos camarades de Stonewall. Nous leur rendons hommage et continuons leur lutte contre l´hétéronormativité et la précarisation de nos vies:

– Parce que notre capacité de décision sur nos propres corps et nos propres désirs ainsi que l´exercice effectif de nos droits sexuels et reproductifs sont niés et limités. Le gouvernement interdit l´accès à la reproduction assistée comme prestation du réseau sanitaire public aux femmes célibataires, lesbiennes et bisexuelles. Il limite le droit de décider des femmes en les poussant à la maternité obligatoire et aux avortements clandestins. Il patologise et tutelle les corps trans en niant leur souveraineté sur leurs propres processus de transition et mutile les corps des bébés intersexuels afin de maintenir le binôme homme/femme falacieux et oppresseur. Il exerce des coupes budgétaires dans les domaines de l´éducation et la santé, des droits fondamentaux qui devraient demeurés intouchables et dont la qualité devrait être garantie par l´Etat qui se fait appelé démocratique.

– Parce que l´éventail LGTTBI nous paraît limité et limitant pour la diveristé des identités dissidentes et des expressions de genres mutables, choisies et changeantes ne tenant pas dans ces sigles qui cherchent le contrôle et la conformité sous le couvert de l´égalité et de la tolérance et qui visent plus à conserver une capacité de consommation qu´à lutter pour des droits, des libertés et une transformation sociale.

– Parce cette gaypride ne nous représente pas car elle invisibilise la diversité lesbienne/ gouine et les réalités plus précaires: les personnes trans et migrantes, elle marchandise avec notre vie la transformant en un privilège consommable, et ne considère presque que l´homme  adulte blanc qui possède un corps “sain” et beau disposé à la consommation.

-Parce que le système économique ne se centre que sur les marchés pour garantir le bénéfice de quelques uns et parce que le pouvoir politique priorise la dette et le sauvetage des banques en condamnant nos vies à la précarisation en privatisant les services publics  déjà insuffisants pour garantir nos conditions de vies.

– Parce que nous voulons dénoncer la persécution et le harcèlement policier quotidien qui nous empêche de montrer notre désaccord avec ces politiques.

– Parce que nous voulons exprimer que vivre dans l´attente d´un droit de séjour est une torture quotidienne à cause de la menace de l´internement dans un CIE (Centre d´Internement pour Etrangers) ou de l´impossibilité d´accéder à la santé pour le fait de ne pas être reconnu comme citoyen légitime.

Pour tout cela et pour beaucoup plus encore, ce système ainsi que cette gaypride ne nous représente pas, c´est pourquoi nous nous organisons pour sortir dans la rue pour crier que cette marche est une lutte, une décision, une protestation, qu´elle est à nous, qu´elle n´est pas un businness de politiques et d´entrepreneurs et qu´elle ne le sera jamais.

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on 2 July 2014 by and tagged , , , , , .
%d bloggers like this: