ouvronslesfrontieres

Traductions français /espagnol / langue des signes : activisme, désobéissance civile, féminismes, Queer, éducation, décroissance etc. / Traducciones español / francés / lengua de signos : activismo, desobediencia civil, feminismos, Queer, decrecimiento, educación etc.

Intérpretes = Accesibilidad a la educación / Interprètes = Accessibilité à l’éducation

En septiembre, unos alumnos sordos de la Universidad Complutense han hecho y difundido este vídeo para protestar por la falta de intérpretes en sus clases. Es un documento interesante porque da visibilidad a una de la consecuencias de la política de recortes pero también porque es una demostración de una resistencia organizada. Este vídeo tiene en si mismo mucha fuerza : se ve estudiantes  explicando  en lengua de signos con determinación su necesidad de recibir las clases que han elegido en lengua de signos.

Video en LSE subtitulada en español

A la rentrée dernière, des étudiants sourds ont réalisé et diffusé cette vidéo  pour protester contre l’absence d’interprètes dans leurs cours. C’est un document interessant non seulement en tant que trace des conséquences de la politique de coupes budgétaire mais aussi comme démonstration d’une résistance organisée. Quoi de plus probant que le support lui même qu’est cette video: des étudiants qui expliquent avec détermination en langue des signes leur besoin de recevoir l’enseignement qu’ils ont choisi en langue des signes. Traduction de la video en français:

Interprètes= Accessibilité à l’éducation

Salut ! Nous sommes des étudiants de l’Université Complutense de Madrid. Je suis Ana et j’étudie le Travail Social dans cette université. Nous voulons expliquer notre situation actuelle par rapport aux interprètes  qui se complique avec la crise économique: nous luttons depuis longtemps pour obtenir ce service et nous ne recevons aucune réponse. Alors je pose la question : Y a-t-il une accessibilité ???

Je m’appelle Patricia et je fais des études d’Administration et de Direction des Entreprises (ADE). Nous n’avons cessé de demander un service de qualité d’interprétation, nous avons même rédigé  un texte qui a posteriori a été signé par chacun des étudiants sourds de l’université. Mais nous n’avons reçu aucune réponse. Nous attendons une réponse depuis mai dernier, nous sommes maintenant en septembre et les cours ont repris depuis deux semaines et aujourd’hui nous sommes toujours sans interprète. Comment pouvons- nous communiquer avec les professeurs ? Aujourd’hui nous nous sommes rendus à la OIPD ( bureau d’accueil des personnes handicapées) pour demander quand nous obtiendrons des interprètes. La réponse a été qu’ils n’en savent rien, ils n’ont même pas pu nous assurer si nous aurons des interprètes dans un futur proche. Nous attendons qu’ils nous donnent une réponse… Mais quand ?

Je m’appelle Ana, et je fais des études de Biologie. Nous avons vu dans les statuts de l’Etudiant Universitaire que dans l’article 15, paragraphe 2, il est obligatoire d’assurer l’accessibilité des personnes handicapées. Ce qui dans la réalité n’est pas respectée, c’est pourquoi nous avons envoyé une lettre à la vice-présidente, qui  en plus de nous répondre très en retard, ne nous a rien répondu de concret. Les personnes aveugles ont une accessibilité à travers le braille, il y a des rampes pour les personnes en fauteuils roulants, les personnes  avec des handicaps cognitifs sont accompagnées, et les personnes sourdes ??

Je m’appelle Héctor et je fais des études d’ADE. Je veux vous faire part de ma situation.  Il y a peu j’ai eu mon baccalauréat  en septembre, je me suis donc inscrit à l’Université et tout s’est bien déroulé. Je suis allé à l’OIPD pour faire une demande d’interprètes et ils me l’ont refusé. J’étais surpris et je leur ai donc demandé pourquoi, le motif était que le délai  de sollicitude était dépassé et qu’il aurait fallu la réaliser entre juin et juillet ; mais comme moi j’ai eu le bac en septembre, j’étais exclu. Comment aurais-je pu le savoir ? Cela signifie l’égalité entre les personnes sourdes et les personnes entendantes ?

Salut, je m’appelle Tamara et je fais des études d’Infirmières depuis deux semaines durant lesquelles je n’ai eu aucun interprète. Du coup, je passe à côté de plein de choses parce que je n’y ai pas accès, comme par exemple les discours des professeurs pendant les cours, les examens, les séminaires etc. Alors que mes camarades acquièrent de nouvelles connaissances, moi je suis à la traine. Je veux apprendre, maintenant ! Ça fait deux semaines que je ne comprends rien, et ça ce n’est pas possible ! J’ai besoin d’un interprète maintenant, s’il vous plait, ce n’est pas juste, j’en ai besoin maintenant !

Je suis Monica, je fais des études d’Information et de Documentation. Je veux vous montrer quelques-unes des conditions de l’OIPD. Ils ne nous donnaient que 20 heures d’interprétation par semaine, pendant lesquelles les horaires doivent être obligatoirement continus. Si par exemple, après deux heures de cours, il y a un trou dans l’emploi du temps, le cours suivant n’avait pas d’interprète. Chaque Université impose ses horaires et nous ne pouvons rien y faire. En plus dans le cas, d’une matière redoublée, nous n’avons pas d’interprète non plus. Toutes les personnes entendantes ont accès à toutes les matières comme elles le veulent, alors que les personnes sourdes non. Si une personne en fauteuil roulant redoublait, lui enlèverait-on son fauteuil ? Bien sûr que non.  Egalement, dans le cas où on ne se comprend pas ou on ne s’adapte pas bien avec l’interprète, ou bien on ne nous permet pas d’en changer ou ils retardent énormément le remplacement. Cela signifie qu’il y a de l’accessibilité ?

Salut, je m’appelle Daniel et j’étudie la Sociologie. Salut, je m’appelle Manu et j’étudie l’Histoire. Nous voulons protester contre le bureau du handicap, service de l’Université Complutense. Le problème c’est que chaque année, nous devons envoyer nos horaires à l’OIPD pour obtenir les interprètes. Parfois il leur manque quelques informations et il est nécessaire de prendre rendez-vous pour éclaircir ces détails. Normalement il n’y pas de problèmes et nous décidons d’un jour et d’une heure, mais le jour même, ils ne sont pas venus pour quelque raison. Ce n’était pas grave, l’après-midi même je suis allé les voir, et ils m’ont donné un autre rendez- vous, un mercredi, où ils ne sont encore pas venus. Je sens qu’on se moque un peu de moi. Ce n’est pas une attitude correcte face à une personne sourde même si ça peut paraitre anodin.

Je m’appelle Sara et j’étudie l’Administration et la Direction des entreprises. La conclusion de tout cela c’est qu’actuellement les étudiants sourds nous ne disposons pas d’interprètes et nous avons besoin de soutien, comment pouvez-vous nous aider ? En diffusant ce message par les réseaux sociaux, en parlant autour de vous. Dans le domaine éducatif, les interprètes sont indispensables pour les personnes sourdes. Merci de votre attention.

Soutiens-nous et diffuse ce message!

Signo-interprete

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: